[Interview] LE DESARMEMENT DE L'U.D.A, "UN PAS IMPORTANT"

Publié le par Jean-Baptiste Allemand


L'UDA (Ulster Defense Association), une des deux plus importantes milices loyalistes d'Irlande du Nord, a annoncé mercredi avoir totalement achevé la neutralisation de son arsenal militaire. En juin dernier, l'autre grande milice loyaliste, l'UVF (Ulster Volonteers Fighters), avait déjà annoncé son désarmement.

Adrian Guelke, professeur de politique à Queen's Universty de Belfast et spécialiste du conflit nord-irlandais, revient sur cette annonce qu'il juge positive.

Mural_UDA_UFF_PPCC_Antifa.jpgUne peinture murale loyaliste dans Est-Belfast, exaltant l'U.D.A (source flickr.com, photo PPCC Antifa)

J.B.A : Peut-on qualifier l'annonce de ce désarmement comme historique ?

Adrian Guelke : Elle n'est pas vraiment historique, dans la mesure où elle était attendue. La commission chargée du désarmement avait annoncé, en septembre dernier, qu'elle s'attendait à une telle annonce d'ici à février. Mais il s'agit d'un pas important dans le processus de paix. En fait, l'U.D.A était sur la bonne voie depuis 2007, quand elle a annoncé son renoncement à la violence. Ce n'était qu'une question de temps.

J.B.A : Comment expliquer que ce désarmement n'intervienne que maintenant, alors que l'IRA a annoncé le sien il y a déjà quatre ans ?


A.G : C'est vrai que les milices loyalistes ont toujours adopté une ligne défensive, en disant : Nous déposerons les armes quand l'IRA fera de même. Mais après le désarmement de l'IRA en 2005, les membres de l'U.D.A sont restés très méfiants vis-à-vis du processus politique qui se mettait en place. Ils n'avaient aucune confiance envers les républicains, appelé à partager le pouvoir avec les protestants. Mais cela a changé après le meurtre de deux soldats britanniques par les dissidents républicains, l'an dernier. Le Premier Ministre adjoint McGuinness, lui aussi républicain, avait fermement condamné les attaques, ce qui l'a rendu populaire auprès de l'U.D.A.

J.B.A : Etes-vous certain que l'U.D.A n'a pas gardé quelques armes en stock, alors que les violences de la part des groupes armés républicains (ndlr : RIRA et CIRA, dissidents de l'IRA) se sont accrues ?

A.G : Concernant la menace posée par les dissidents, les chefs de l'U.D.A considèrent que c'est maintenant l'affaire de la police, pas la leur. Par contre, les membres de base de l'U.D.A restent très autonomes, du fait du caractère fortement décentralisé de l'organisation. Cela pourrait poser problème. On sait par exemple, que des éléments de l'U.D.A sont fortement impliqués dans des activités criminelles (trafic de drogues, extorsion de fonds...). Et je pense que cette criminalité continuera à perdurer.

J.B.A : Ce désarmement ne s'est sûrement pas fait gratuitement... Quelles ont été les contreparties ?

A.G : Lors de son désarmement, l'U.D.A a appelé les autorités à assister la population protestante loyaliste, qui est  fortement touchée par le chômage et la criminalité. Des rumeurs annonçaient alors que l'UDA avait directement reçu de l'argent, ce qui a été fortement démenti. Une contrepartie directe aurait été inacceptable pour les Républicains modérés. Il existe plutôt des projets de régénération des quartiers protestants loyalistes. En réalité, ces projets existaient déjà avant le désarmement de l'UDA. Il s'agissait justement d'inciter l'organisation à désarmer, en lui montrant que son geste ne se ferait pas en vain.

J.B.A : L'U.D.A cherche maintenant à se faire entendre politiquement... Que peut-elle apporter ?

A.G : Je ne pense pas qu'elle pourra jouer un rôle politique direct, car les protestants sont déjà très divisés politiquement en trois partis différents (le DUP, l'UUP, le TUV), et un nouveau parti serait très mal accueilli. Par contre, elle jouera probablement un rôle de think-tank en portant la voix des classes populaires protestantes, ce qui lui donnerait un positionnement de centre-gauche intéressant. A ce titre, elle peut être utile à la vie politique.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

liléa 05/04/2010 16:37



bonjour , j'ai une recherche sur l'ireland (Ulster ) a faire depuis 1921, pourriez vous m'aider en m'indiquant le dats les plus célèbre


merrci d'avance